0

Entomophagie, l’art de manger les insectes



Insectes à déguster grillés ou frits



L’entomophagie est le terme utilisé pour désigner la consommation d’insectes par l’être humain. Pendant des milliers d’années, les insectes faisaient partie intégrante du régime alimentaire de l’Homme.

Aujourd’hui, la dégustation d’insectes reste une pratique courante dans certaines parties du monde, notamment en Amérique Centrale et du Sud, en Afrique, en Asie ainsi qu’en Australie. Dans certaines sociétés, particulièrement en Europe, cette pratique reste rare et parfois même tabou.


Tour du monde des insectes

Pas moins de 1200 espèces d’insectes sont consommées à travers le monde. De nombreux insectes, tels que les pucerons, fourmis ou sauterelles, sont consommés sous la forme d’œufs ou à taille adulte. D’autres insectes, comme les larves de coléoptères ou les chenilles de papillon, sont mangés au stade larvaire.

Termites toastées, scarabées, grillons et criquets sont très appréciés dans les pays africains. Dans les salles de cinéma en Amérique du Sud, le pop corn est remplacé par quelques fourmis grillées. Au Japon, il est coutume d’acheter son snack de larves aquatiques au supermarché. Au Cambodge, les marchés de nuit regorgent de mille et une spécialités volantes ou rampantes, grillées ou cuites à la vapeur. En Thaïlande et en Corée, les vers à soie ne servent pas uniquement à faire de belles étoffes… .


Qualités nutritionnelles

Il y a de nombreux avantages à manger des insectes. Tout d’abord, sur le plan nutritif, les insectes comestibles sont riches en protéines, fer, acides aminés et contiennent même certaines vitamines parfois introuvables ailleurs. Par exemple, certaines larves d’abeilles peuvent apporter jusqu’à 10 fois plus de vitamine D que l’huile de foie de morue.

Certains spécialistes estiment même que la consommation d’insectes pourrait contribuer à résoudre certains problèmes de malnutrition à l’échelle planétaire.


Insectes médicaments

A Singapour, les fourmis sont utilisées comme médicament contre les rhumatismes; les larves de cigales contre les ballonnements, la fièvre aphteuse et la rougeole; les nids de guêpes contre les parasites.

 


Insectes au marché de Battambang, Cambodge



Modes de cuisson

Certains insectes sont consommés crus, d’autres sont frits ou marinés (conservés dans le vinaigre). Les populations qui mangent des insectes ont appris à éviter ceux qui contiennent des produits chimiques toxiques, qui ne sont pas toujours détruits par la cuisson.


Sommes-nous des entomophage ?

Aux Etats-Unis, certaines études prétendent que nous mangerions tous des insectes, sans même le savoir. Les insectes sont partout, il est impossible d’en éliminer toutes traces que ce soit dans les produits frais ou les aliments transformés. La FDA (Food and Drug Administration) a toutefois communiqué que la consommation de « ces insectes cachés » n’avait aucune incidence sur la santé.


Pour conclure, la principale précaution à respecter en matière d’insectes est le lieu de collecte: il doit être loin de champs de culture où les pesticides et les herbicides sont utilisés.


Le poids est à la canette



Shopping & recettes … par ici les insectes

Voici quelques trouvailles sur le web qui valent le détour …



Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.