1

Petit-déjeuner : 油条 Yóu tiáo


Samedi 24 avril, 8h30, petit-déjeuner à Nanjing, Chine


Ni hao ! *
(Bonjour)
Wo yao yi doujiang hé yi You tiao.
(Je vais prendre un lait de soja et un Yóu tiáo)
Hao !
(ok)
Xie xie !
(merci)


Vous avez dit 油条 ?

油条 Yóu tiáo, parfois également appelé Char Kway ow encore Yau Ja gwai, est le petit-déjeuner chinois par excellence. Le Yóu tiáo, qui signifie littéralement « long morceau frit » est une sorte de long beignet cuit à l’huile végétale. Composé essentiellement de farine, eau et bicarbonate, ce « bout de gras » (comme nous aimons l’appeler) se décline dans toutes les longueurs et se déguste nature ou trempé … . Le Yóu tiáo voyage bien puisqu’il est possible d’en déguster diverses variantes à travers toute l’Asie.

 

Histoire de goûts

Les chinois aiment leur Yóu tiáo trempé dans la soupe de riz ou le lait de soja. Les thaï aiment leur Patongkoh sucré, accompagné d’une délicieuse crème au pandan. Les khmers et les laos quant à eux, plongent leur Char Kway dans un grand café noir.

Le Yóu tiáo n’est pas la panacée au niveau nutritionnel, mais en le dégustant au petit-déjeuner il vous reste la journée entière pour le digérer.

 

Ses diverses appellations

Youtiao (Chine, Taïwan) // Char Kway (Cambodge, Malaisie, Singapour) // Kya Kway (Myanmar) // Patongkoh (Thaïlande et Laos) // Dầu cháo quy (Vietnam) // Bitsu (Philippines).


*Le dialogue a été simplifié car dans tout restaurant chinois qui se respect au moment de la commande l’on vous pose beaucoup de questions. Lait de soja sucré ou nature ? A manger ici ou à l’emporter ? etc… Heureusement mon interlocutrice parlait 1-2 mots d’anglais et à su me demander « sweet or not ? » (sucré ou non ?). Take away ? (à l’emporter).




Pâte à Patongkoh sur un marché en Thailande

Préparation des Patongkoh sur un marché en Thaïlande


Commentaires (1)

Trackback URL | Flux des commentaires

  1. Mizuki dit :

    MIAM! 😀

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.