1

Petite introduction au Thé


Camelia Sinensis - Thea sinensis

Camelia Sinensis - Thea sinensis

Le théier

Le thé est la boisson la plus consommée au monde après l’eau. Les feuilles utilisées pour cette boisson si populaire proviennent de l’arbuste Camelia Sinensis (camélia chinois) ou Thea Sinensis pour les botanistes.

Le théier est propre à chaque région et climat. Certains sont adaptés à des plantations en haute altitude et à terre sèche, d’autres en revanche, s’épanouissent pleinement en région chaude et humide. Le climat idéal se situe entre 10 et 30C°, avec des journées ensoleillées, des nuits fraîches et des pluies nocturnes fréquentes.

Thé blanc, vert, noir ou fumé, tous proviennent de la même plante, le théier. Seules la cueillette, la période de récolte et la méthode de séchage des feuilles procurent une boisson différentes.


La cueillette

L’homme est en charge de l’entretien des plantations, tandis que la cueillette est réservée aux femmes pour la finesse de leurs mains, la dextérité et l’endurance. La cueillette du thé est un dure labeur, dans des conditions climatiques éprouvantes. Un travail de récolte de titan pour n’obtenir que quelques grammes de thé après traitement et manufacture. Une récolte de 30 kilos de feuilles de thé, ne « produisent » que 7 kg de thés propres à la consommation.

Il existe trois types de cueillette, selon la qualité du thé désirée :


La cueillette impériale
Le bourgeon ainsi qu’une première feuille sont prélevés. C’est ce que l’on appelle communément le thé blanc. C’est un thé rare et relativement onéreux.

La cueillette fine
Le bourgeon ainsi que les deux premières feuilles sont prélevés. Une cueillette plus courante, réservée aux thés de qualité supérieure.

La cueillette classique
Le bourgeon ainsi que trois à quatre feuilles sont récoltés. La cueillette classique est réservée aux thés fumés ou grillés.

 

 

Thé vert Sencha aromatisé aux canneberges

Thé vert Sencha aromatisé aux canneberges


Le thé et ses variétés

Thé noir
Le thé noir a subit une fermentation. Il procure une infusion de couleur cuivrée.

Thé noir fumé
Les grandes feuilles de souchon sont utilisées pour la fabrication du thé noir fumé. Après fermentation, les feuilles de thés sont disposées puis légèrement grillées sur des plaques de fer chaudes.

Thé vert
Le thé vert n’est pas fermenté, il est simplement séché à une certaine température. Les feuilles sont ensuite roulées ou séchées à plat. Il procure une infusion de couleur jaune.

Thé bleu-vert (oolong)
Le thé bleu-vert est un thé semi-fermenté, constitué traditionnellement de feuilles entières. Il est pauvre en théine et son temps d’infusion est généralement supérieur à 5 minutes.

Thé blanc
Les bourgeons du thés sont uniquement séchés au soleil puis subissent un léger flétrissage. Il procure une infusion de couleur jaune pâle.


 

Commentaires (1)

Trackback URL | Flux des commentaires

  1. Cyril dit :

    quelques infos supplémentaires à cette adresse:
    http://terre-des-thes.fr/Fabrication-du-The/

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.