2

Pu Ehr, thé mangeur de graisse

De retour d’un voyage de Chine, un de mes amis, connaissant mon goût pour le thé, m’offrit une galette de thé compressé. «Ceci est un thé Pu Ehr, très prisé en Chine, j’espère qu’il te plaira», m’a-t-il dit.

J’avais déjà entendu parlé du Pu Ehr auparavant, mais n’avais jamais eu l’occasion d’en voir ni d’en goûter; une amie chinoise m’avait même dit qu’il existait un couteau spécial pour prélever quelques pincée de ce thé sans en couper les feuilles.

 

Le Pu Ehr, cultivé depuis plus de 1700 ans, est originaire de la région de Pu Ehr, province du Yunnan, au Sud de la Chine.

Thé Pu Ehr

Thé Pu Ehr

Le Pu Ehr, considéré en Chine comme un breuvage aux multiples vertus, est un thé dit «post-fermenté». Ce type de procédé de fermentation est une période de vieillissement à l’air libre allant de quelques mois à plusieurs années.

Ce thé est très souvent compressé, en forme de galette ou de brique, favorisant ainsi une fermentation lente, gage d’une conservation longue durée. Le thé Pu Ehr pourrait être comparé à un bon vin, dont les saveurs se développent avec le temps. Les dégustateurs le classe d’ailleurs en fonction de l’année de production.

Le Pu Ehr a un effet positif sur l’organisme tout en entier. Il est d’ailleurs fréquemment utilisé dans la pharmacopée traditionnelle chinoise. Si précieux, il est surnommé le «thé des Empereur».

 

Thé aux multiples vertus

Contribue à réduire le taux de cholestérol
Purifie l’organisme et renforce le système immunitaire
Active le métabolisme du foie et facilite la digestion des aliments gras
Favorise l’élimination du surplus pondéral et d’acides gras saturés.

 

D’ailleurs pour la petite anecdote, aux Etats-Unis, le Pu Ehr, appelé «mangeur de graisse», est très souvent associé aux régimes et diverses cures minceurs.

De saveur agréable, son odeur rappelle celle de la terre mouillée. Sa couleur sombre et rougeâtre, lui vaut, en Europe, le surnom de thé rouge. Il est également connu sous le nom de thé du Yunnan ou Tuo Cha.

 

Temps d’infusion : 2-3 minutes
Température de l’eau : 85-90 C°
Astuce : Vous pouvez réutiliser les mêmes feuilles 3-4 fois.

 

 

 

Galette de Thé Pu Ehr

Galette de Thé Pu Ehr

 

Commentaires (2)

Trackback URL | Flux des commentaires

  1. Cyril dit :

    Très bon article…
    concernant le couteau, un simple couteau pointu fera l’affaire…
    bonnes dégustations!

  2. Tangolino dit :

    Un goût de terre… On en devient rapidement adepte…
    Plutôt que le couteau, dangereux pour les maladroits, j’utilise un ciseau…
    A votre san…thé !

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.