0

Cuisine de Corée

DR visitkorea.or.kr

 

La cuisine coréenne, souvent méconnue, se distingue de ses voisins japonais et chinois. Le piment et l’ail sont la base de chaque repas. Le riz n’est pas en reste puisque chaque coréen consomme en moyenne 150kg de riz cuit par an.

En Corée, surnommé le pays du matin calme, de nombreux plats se préparent en cuisine et terminent leur cuisson à table. Il existe toute une variété d’instruments de cuisson qui permet aux convives de parfaire la cuisson selon leur goût…, pierres chauffées, plaques de fonte, tôles rougies, caquelons, cocottes, marmites, ,récipients d’aluminium, de laiton, de cuivre, d’argent comportant un fourneau se retrouvent au centre des festivités.

Chaque convive dispose d’un bol de riz, d’une soupe et de baguettes. Les plats ainsi qu’une multitudes d’accompagnements, dont le fameux kimchi, sont disposés au milieu de la table prêts à être picorés. Un repas ne saurait exister sans la présence du kimchi, symbole de la cuisine coréenne, à base de chou fermenté macéré au piment rouge.

Les classiques de la cuisine coréenne sont le Bulgogi, plus connu sous le nom de « Barbecue coréen »: viande de bœuf ou porc marinée puis grillée. Ou encore le Bibimbap qui est un plat en fonte ou pierre dans lequel est mélangé divers ingrédients (riz, viande, légumes, …) le tout accommodé de divers sauces et accompagnements.

 

 

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.