0

Cuisine de Thaïlande

 

Night Bazaar de Chiang Mai - Thailande

Night Bazaar de Chiang Mai - Thailande

 

Qu’elle soit cuisine de la rue ou des grands palaces, la cuisine Thaï offre une diversité de saveurs riches et variées. Qu’elle soit pimentée ou plutôt douce, le secret d’un repas thaï est l’harmonie et l’équilibre des 4 saveurs : le salé, le doux, l’aigre et le piquant.

La cuisine thaïe est une cuisine très parfumée de part l’utilisation d’épices, de rhizomes et d’herbes comme la citronnelle, le basilic thaï, la coriandre… Elle est agrémentée par l’utilisation de condiments comme la sauce de poisson, la pâte de crevettes et les piments pour apporter une touche salée et relever certains mets.

Un repas thaï est une succession de plats, généralement partagés entre les convives, comprenant une soupe, un plat au curry épicé, quelques légumes et un plat à base de viande ou de poisson. Une salade bien pimentée remplace parfois le curry. L’harmonie des goûts et des consistances entre les différents plats est le secret. La cuisine thaï est généralement mangée avec une fourchette et une cuillère. Les baguettes, rarement employées, accompagnent généralement les soupes de nouilles.

 

La cuisine siamoise varie également d’un région à l’autre, de part l’influence de ses pays voisins


Le Sud est ainsi influencé par les cuisines malaises et indonésiennes (les brochettes Satay en sont un exemple), mais également la présence de nombreux cocotiers ; le lait de coco et les currys sont la base de tout repas.

Le Nord est plus marqué par la cuisine de Birmanie et du Laos.

Le Nord-Est, souvent appelé Isaan, est réputé pour le Som Tam, une salade de papaye verte très très pimentée !

 

 

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.