0

Cuisine du Vietnam


Jardin de Hanoi

Jardin de Hanoï

 

La cuisine vietnamienne, influencée par la cuisine chinoise, a su garder ses spécificités tout en s’enrichissant. La sauce soja est ainsi remplacée par le Nuoc mam, une sauce de poisson fermenté, hautement nutritive. Le Nuoc mam additionné d’ail, de sucre, de piment et de jus de citron, est une  petite sauce présente sur toutes les tables.

Les produits frais, le riz et les nouilles sont la base de l’alimentation vietnamienne. Les herbes aromatiques, comme la coriandre, le basilic ou la menthe, sont également largement utilisées. Volailles, poissons et fruits de mer apparaissent plus souvent au menu que la viande. La viande de bœuf reste un produit de « luxe ».

Le Vietnam présente des variations régionales marquées, basées sur des influences culturelles et climatiques. Au Nord, la friture y est très courante et peu relevée. Au Centre les piments sont rois. Grâce à son abondance de fruits, légumes et herbes aromatiques, le Sud offre aux gastronomes un large éventail d’ingrédients et de saveurs.

Les vietnamiens apprécient particulièrement les salades additionnées d’herbes aromatiques et le fameux Phô, une délicieuse soupe de nouilles au bœuf, est LE plat national qui peut être dégusté n’importe où et à n’importe quelle heure.

 

 

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.