3

L’art de se tenir à table au Japon

Le Japon est fait de règles et de traditions très précises. A l’heure de passer à table, que vous soyez au restaurant ou invité(e) chez des amis, il est important de respecter quelques règles « de bonne conduite ».

Même si ces règles sont de moins en moins respectées, particulièrement dans les grandes villes, sachez toutefois qu’il convient de s’y plier par respect. Pour vous rassurer, en tant qu’étranger tout nous est pardonné plus facilement … .

 

© oryza - Sake

A table !

Avant de manger, on dira « Itadakimasu » (Bon appétit), et à la fin d’un repas « Gochiso-sama » (Merci pour ce délicieux repas). Si vous séjournez chez l’habitant, la maîtresse de maison vous répondra « O Somatsu-sama » (c’était un repas frugal …).

Le bon usage est de manger son riz et sa soupe en approchant son bol de sa bouche. Evitez toutefois de pousser les aliments contenus dans votre bol directement vers votre bouche.

Vous pouvez, et il est même conseillé de le faire, aspirer bruyamment votre bol de soupe ou de nouilles (éviter de couper les nouilles avec les dents). Attention toutefois, avec modération, en ce qui concerne les grands restaurants. Il est par contre très mal vu de roter.

Ne pas se moucher, c’est considéré comme très sale (renifler est par contre totalement accepté).

Ne versez pas de sauce sur votre bol de riz ; le restaurateur pourrait se sentir offensé pensant que son riz n’étant pas assez bon pour être mangé nature.

Il est d’usage de commencer à manger une fois que tous les plats sont servis sur la table, y compris le riz et la soupe et de les manger en picorant dans chacun d’eux en alternance (évitez de focaliser sur un plat).

Faire en sorte que les verres soient toujours bien remplis. Ne pas tenir le verre de la personne que l’on sert. Ne pas se servir soi-même.

On ne trinque pas avec un verre de sake.

Contrairement à d’autres pays d’Asie, il est recommandé de terminer son assiette. Cela montre que le repas était bon. Pensez à finir votre bol jusqu’au dernier grain de riz !

Il est déconseillé de manger dans la rue, en marchant, et plus particulièrement dans les transports en commun (c’est un manque d’élégance, paraît-il…).

Les serviettes humidifiées « oshibori » présentées en début de repas ne servent pas de serviettes de toilette (ne pas la passer dans le cou ou sur le visage).

Ne jamais laisser de pourboire (c’est considéré comme une véritable insulte).


Histoire de baguettes

Les baguettes ne sont pas des fourchettes, il ne faut donc pas piquer la nourriture avec. Evitez également de séparer vos baguettes pour découper un aliment, gardez-les dans une même main.

Ne jamais planter les baguettes dans le riz et ne jamais se passer les aliments de baguette à baguette : ces gestes sont des rites funéraires.

Ne pas utiliser vos baguettes afin d’indiquer une direction, un objet ou une personne. Il est également mal vu de faire de grands gestes avec ces dernières.

Ne croisez pas vos baguettes lorsque vous ne vous en servez plus ; les replacer parallèlement sur le porte-baguettes prévu à cet effet.

Lorsqu’une de vos baguettes touche un aliment dans un plat commun vous devez nécessairement prendre cet aliment.

 

Lors de notre dernier voyage au Japon, nous avons été surpris et amusés de constater que certaines règles étaient faites pour être transgressées. A notre plus grand étonnement !

Sur ces belles paroles, à vos commentaires !

 

 

 

Commentaires (3)

Trackback URL | Flux des commentaires

  1. Mizuki dit :

    Merci pour toutes ces info, je suis étonnée qu’on puisse renifler mais pas se moucher (discretement) à table. Le jour où je partirai en Aise, j’espère que j’arriverai à respecter ses règles 🙂

  2. sarah dit :

    Actuellement en Chine, je peux confirmer que là aussi le « kleenex » n’est pas très populaire 😉 Le reniflement est en effet apparemment plus rapide. A terme on s’y fait …

  3. Loïc dit :

    Je vis au Japon depuis 6 mois, certaines règles sont en effet complètement discongrus. Le reniflement et quelque chose d inacceptable et ceux dans toute les cultures que j ai pus voir.
    Il en reste que de renifler et quelque chose de bien plus dégueulasse que de ce moucher.
    Cette règle je n y en tiendrai pas compte, car cela et un manque de sens des plus basique de l être humain car « c’est quelque chose qui veut sortir »
    Il y a tellement de trucs étranges cette façon de marcher, leur façon de faire semblant d’être intéressé (du moins trop exagérer)
    Et tellement d autres choses inexplicable car il faut y être pour le vivre.

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.