1

Nanjing, Capitale du sud



Nanjing, capitale du sud

Crépuscule sur Nanjing



Cernée par les montagnes Pourpres à l’est, traversée par le fleuve Yangzi Jiang à l’est, Nanjing est une ville chinoise qui vaut le détour. Ses nombreux parcs et lacs sont propices aux promenades et activités en plein air.

Le meilleure période pour visiter la ville est celle couvrant les mois de juin et juillet. Proche de Shanghai, Nanjing est une excursion idéale pour découvrir la « capitale du sud ». Le nom français de la ville est Nankin.



Un peu d’histoire



Vue depuis la rivière Qinhuai, Nanjing

Vue depuis les berges de la rivière Qinhuai


Fondée en 495 av. JC par Fu Chai, seigneur des Wu, la ville de Nanjing a de tout temps été au cœur des changements ayant secoué le pays. La ville à été plusieurs fois capitale tout au long de son histoire. Au 13ème siècle, elle fut même la plus grande ville du monde.

La cité est également marquée par la guerre sino-japonaise qui dura de 1937 à 1945. Le Viol de Nankin est l’une des appellations donnée aux atrocités commises pas l’armée impériale japonaise à la fin de l’année 1937, en l’espace de 6 semaines environ 300’000 soldats, femmes, hommes et enfants furent massacrés. Ces crimes ont été jugé par le Tribunal militaire international pour l’Extrême-Orient. Aujourd’hui encore l’importance des massacres est niée ou sous-estimée par certaines personnes dont des personnalités politiques japonaises de hauts rangs. Un mausolée commémoratif du massacre à été érigé à Nanjing.

Dès 1912 sous l’influence de Sun Yat Sen, la ville devient la capitale de la république de Chine jusqu’en 1949, année de la prise de pouvoir de l’Armée Populaire de libération. Aujourd’hui encore la ville reste la capitale chinoise du gouvernement réfugié à Taiwan

Nanjing occupe de nos jours une place importante dans l’économie du pays mais reste néanmoins en retrait par rapport aux villes voisines. Elle est le siège de plusieurs entreprises d’état et reste un nœud économique important.


A voir /  A faire

Visite du Mausolée Dr Sun Yat-Sen
Voir la porte de Zonghua
Admirer la ville depuis les montagnes pourpres
Promenades le long des murailles de la ville
Shopping sur l’avenue Hunan
Apercevoir le dragon du lac Xuanwu
Promenade au bord du lac Mochou


Spécialités

Consommé depuis plus de mille ans à Nanjing, le canard salé est la spécialité de la ville. La peau orangée du canard salé le distingue du canard rôti à la peau brun foncée.

Consommé à travers toute la chine, les Jiaozi frits (guōtiē) de Nanjing seraient parmi les meilleurs de Chine. Ceux-ci sont généralement farcis de viande de bœuf.

Moins gras que les guōtiē, les Jiaozi à la vapeur (zhēngjiǎo) farcis au champignons shiitake ou à la viande de porc seront parfait pour un en cas.

Luhao, ce légume proche du liseron d’eau est typique de Nanjing. Servi sauté nature ou avec du tofu, ce plat accompagne parfaitement les repas chinois.



Nanjing, Hankou Lu

Nanjing, Hankou Lu



Liens internet sur la ville de Nanjing

Mémorial des victimes – http://www.nj1937.org/english/default.asp
Nankin sur Wikipédia – http://fr.wikipedia.org/wiki/Nankin
Blog oryza – http://blog.oryza.asia/

Commentaires (1)

Trackback URL | Flux des commentaires

  1. Sébastien dit :

    A ne pas manquer également une visite au temple Jiming http://oryza.asia/mag/temple-jiming-nanjing-3206

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.