0

Châtaigne, Li Zi 李子


Châtaigne, Castanea sativa, Li Zi 李子

 

Dinde aux marrons, crème de marrons et brisolée*, voici quelques spécialités qu’il fait bon déguster en ces périodes de fête. « Chaud les marrons c’est de saison ! »

 

Châtaigne ou marron ?

Tous deux proviennent en fait du châtaignier. Ils ont exactement le même goût, et pourtant, une différence les distingue : leur disposition dans leur enveloppe, que l’on appelle bogue. Lorsque vous ouvrez le fruit en deux, le marron et la châtaigne ne se présentent pas de la même manière.

Si vous découvrez plusieurs fruits cloisonnés à l’intérieur de la bogue, il s’agit d’une châtaigne. Si vous n’en découvrez qu’un seul, il s’agit alors d’un marron.

Dinde aux marrons, crème de marrons, ou encore marrons glacés, il s’agit en fait de la châtaigne. Ce marron comestible ne doit donc pas être confondu avec le marron d’Inde qui est extrêmement toxique.

 

On aime la châtaigne

Un fruit que tout le monde aime mais qui cependant a mauvaise réputation de part ses calories. Je ne vous le cache pas, la châtaigne est extrêmement calorique puisqu’elle contient deux fois plus de calories que la pomme de terre ! Toutefois, ses glucides, constitués de sucres complexes (2/3) et simples (1/3), ont l’avantage de libérer progressivement de l’énergie, évitant ainsi le fameux pic de glycémie après consommation. Riche en calories, mais également riche en qualités nutritionnelle !

En Chine, la châtaigne est un snack qui se vend presque à tous les coins de rue. On la consomme pour son goût mais également et surtout pour ses vertus nutritionnelles.

En Médecine chinoise, la châtaigne a une action tonique et réchauffante sur l’énergie des reins. On l’utilise par exemple lors de mictions fréquentes ou d’urination nocturne. Il est alors conseillé de manger 1-2 châtaignes par jour. Egalement recommandée pour les personnes âgées en cas de bronchite ou asthme chronique.

D’un point de vue plus occidental, son apport nutritionnel est également intéressant : Vitamines B, E et C. Riche également en potassium, calcium et fer.

Par contre, la châtaigne étant un aliment relativement difficile à digérer, il est recommandé d’en consommer avec modération et surtout elle doit être bien cuite.


Préparation

La châtaigne doit être consommée cuite ! Bouillie, grillée ou en farine. Lavez-les dans un récipient d’eau et jetez celles qui flottent (trop sèches ou creuses) puis faites-les bouillir avec ou sans leur enveloppe. Libre à vous de les assaisonner d’herbes aromatiques. Si vous les faites griller, n’oubliez pas d’inciser l’enveloppe.

 

Soyons raisonnables !

Vous l’aurez compris, la châtaigne c’est bon pour la santé à condition de la déguster à petite dose. A Noël, la fameuse dinde aux marrons, suivie d’un tiramisu aux châtaignes pour le dessert et de quelques marrons glacés pour le café, est un menu des plus explosifs … . C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que l’on ne fête Noël qu’une fois par an !

Sur ces belles paroles, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à toutes et à tous de

 

Belles fêtes et une excellente Année 2011 !!!

 

En janvier, ça risque de croustiller sur oryza … !

 

 

Pour la petite histoire …*

La brisolée est une spécialité valaisanne (canton suisse où il y a beaucoup de stations de ski et du bon vin), un plat traditionnel qui tient au corps composé de : châtaignes grillées accompagnées de fromage, de pommes, de poires, de raisin, parfois de lard et quelques tranches de viande séchée. Sans oublier bien sûr le pain de seigle et le fameux fendant du Valais ! Même Wikipédia parle de la fameuse brisolée, c’est pour dire … Brisolée à Phnom Penh en images

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.