14

Jacque – Fruit du jacquier

 

« Sarah tu aimes le jacque ? » me demande mon amie khmère. A peine ai-je le temps de répondre qu’elle court au jardin chercher un « petit » jacque fraîchement tombé de l’arbre.

Sur les recommandations de mon amie, je le laisse mûrir 1-2 jours et ainsi par la même occasion parfumer mon salon … . Ce matin, armée de mon plus grand couteau de cuisine je me décide d’attaquer le jacque ! Quelle idée … ou plutôt quelle mauvaise idée … à peine le fruit sectionné par la moitié voilà qu’un liquide blanchâtre et extrêmement collant s’écoule, un liquide communément appelé Latex ! En moins de 5 secondes mes mains sont engluées sans parler de mon couteau qui à ce jour séjourne dans la poubelle.

 

De nombreuses espèces de la famille des moracées contiennent du latex. Celui du jacquier, produit par toutes les parties de l’arbre, est particulièrement abondant et collant. Ce liquide extrêmement collant était traditionnellement utilisé pour piéger les oiseaux ou en faire des chewing-gum.

 

Une chose est certaine pour préparer le jacque il faut rassembler une des deux conditions suivantes : être asiatique ou être assisté d’un ami asiatique afin d’éviter d’engluer votre cuisine entière. Car pour la petit anecdote, la colle ne part pas à l’eau, ni au dissolvant encore moins au pétrole. Si vous n’avez pas d’ami à proximité (bien dommage…), il parait qu’un peu d’huile sur les mains et le couteau fait l’affaire.

 

Mais au fait, c’est qui ce Jacque ?

Fruit du Jacquier
Fruit du Jacquier

 

Originaire de l’Inde, le jacque ou fruit du jacquier est à ne pas confondre avec le durian, il est beaucoup plus gros et ne comporte pas d’épines. Il peut peser parfois plus de 30 kg et mesurer jusqu’à 50cm. Il est le plus gros fruit connu.

Lorsque le jacquier est mûr, il peut être consommé cru comme tout autre fruit ou cuit en confiture. La partie comestible se trouve dans des alvéoles. Le goût est doux légèrement acidulé, citronné et sa texture est caoutchouteuse. Les gros pépins que contient chaque poche peuvent être consommés, cuits et décortiqués à la façon des châtaignes.

 

Nom Latin : Artocarpus heterophyllus
Autres appellations : Fruit du jacquier, Jaque, Petit jaque
Nom anglais : Jack Fruit
Nom khmer :
Khnao / Khnol

 

 

 

Si vous maîtrisez la technique du découpage de jacque, vos commentaires et conseils sont les bienvenus ! Merci

 


Commentaires (14)

Trackback URL | Flux des commentaires

  1. Brigitte dit :

    Lorsqu’il est vert, il faut le couper sous un filet d’eau pour que la colle s’écoule avec l’eau et essuyer avec du papier journal. Bien sur bien huiler ses appareils avant. Ensuite on nettoie tout (mains comprises) avec de l’huile qui fera glisser le reste de colle et on savonne une ou 2 fois. C’est comme ça que faisaient nos grands parents.
    Bonne journée

  2. Brigitte dit :

    Et je rajoute que lorsqu’il est mûr, les graines cuites ont un petit goût de châteignes, et on peut en faire des gâteaux très fins.

  3. sarah dit :

    Merci Brigitte pour tes précieux conseils. Pour ma part, la prochaine fois sera la bonne 😉

  4. Prisca dit :

    Ah le jacquier c est trop bon !
    Pour ma part je le coupe en 4 dans la longueur et ensuite je coupe la partie blanche du centre. ( je limite la coupe de la peau) ensuite les « fruits » se détachent un à un en écartant les « lamelles intercalaires ». Si le fruits vous semble pas tout je vous invite à mettre un petit filet de miel de thym sur le fruit au moment de le manger(c’est grandiose)

  5. Prisca dit :

    Ah le jacquier c est trop bon !
    Pour ma part je le coupe en 4 dans la longueur et ensuite je coupe la partie blanche du centre. ( je limite la coupe de la peau) ensuite les « fruits » se détachent un à un en écartant les « lamelles intercalaires ». Si le fruit ne vous semble pas tout à fait mur je vous invite à mettre un petit filet de miel de thym sur le fruit au moment de le manger(c’est grandiose)

  6. Marion dit :

    On m’a conseillé d’enduire mes mains et ma lame d’huile mais ça n’a rien donné. Je suis parvenue à me débarrasser de la colle avec des glaçons et un torchon. Quant à mon couteau, je l’ai laissé 2 semaines au congélateur … Quelle poisse !!!

  7. Amevaillante dit :

    Le jackfruit mmmh c’est trop bon… sweet bumble gum in your mouth !!!
    Effectivement un p’tit peu d’huile végétale pour se débarrasser de la colle et no soucy 😉

  8. Stakycake dit :

    Bonjour,

    Et merci pour cet article.

    J’aurais voulu savoir combien de temps il fallait faire griller les graines car elles sont toxiques si pas (ou pas assez) cuites.

    Le fruit bien mûr est excellent et on peut en faire de la crème en le mixant, pour mettre ensuite sur ou dans des gâteaux. Miam !

    ^^

  9. sarah dit :

    bonjour Stakycake,

    Merci pour votre message. Je ne sais malheureusement pas combien de temps il faut les griller. Il semblerait même qu’ici (Cambodge) les graines soient mangées crues … .

  10. Madanmpaton dit :

    Bonjour à tous
    Pour les graines, le plus simple est de les faire bouillir, après avoir retiré l’opercule qui les entoure. Lorsqu’elles sont cuites, elles ont la texture du marron cuit. Ensuite, vous pouvez les ajouter à votre kari (comme on dit aux seychelles !)

  11. Cecile dit :

    Bonjour j’aimerai savoir si le Jacques peut encore mûrire si on la couper en deux et que seter pas mur à l’intérieur .

  12. seb dit :

    Bonjour Cécile,

    Le jacquier une fois coupé peut être conservé quelques jours, mais cela ne sera pas suffisant pour avoir un fruit mûre à souhait !

  13. Lane dit :

    Coucou
    Ce fruit est delicieux!
    Mais a la Réunion le must c’est de le cuisiné en cari.
    Il faut couper le jacque encore vert!
    C’est tout un art je vous invite a aller voir sur YouTube ou un site sur la Réunion.

    Bonne journée a tous

  14. ROBERT Claude dit :

    Cette espèce de latex qui s’écoule du fruit lorsqu’on le coupe est désagréable au toucher,parce qu’il « colle » aussi bien vos mains que le couteau qui a servi à le découper. A la Réunion,on mange le jaque mûr( c’est délicieux) ou crû( c’est aussi délicieux):on le mange en cari(c’est le cari ti jaque ou boucané ti jaque);le jaque est vendu au marché,dans des sachets ,bien battu,ce qui vous évite d’avoir à le couper et donc de « coller ».
    Voici donc un fruit qu’on peut manger mûr sous forme de gousses,dont les graines se mangent bouillies, et qui se mangent en boucané ti jaque avec du riz blanc.Bon appétit

Répondre




Associez votre image à vos commentaires à l’aide de Gravatar.