0

Taro

Taro

Taro

Origine d’Inde, depuis des siècles, les voyageurs en Chine et un peu partout en Asie, emportaient dans leurs bagages ce tubercule séché ou fumé.

Coloré de blanc, de rose ou de mauve, il est recouvert d’une pellicule sombre qui renferme une chair d’un blanc nacré. Lors de la cuisson, la chair tourne au jaune, rouge violacé ou gris.

Le taro se prépare et se cuisine comme une pomme de terre. Attention toutefois, il peut provoquer quelques démangeaisons quand on l’épluche. Ne pas consommer le taro cru il est toxique; il contient des cristaux d’oxalate de calcium qui irritent les muqueuses.

Largement utilisé dans la cuisine d’Asie du Sud-est, il peut être cuisiné de différentes manières : bouilli, grillé, à la vapeur, en purée et frit. Il possède un goût de pomme de terre et de châtaigne et s’apprête très bien en dessert avec du lait de coco.

Nom Latin : Colocasia esculenta C. antiquorum
Nom anglais :  Taro

Commentaires (0)

Trackback URL | Flux des commentaires

Commentaires désactivés pour cet article